Coluche

Se rendre à la page : 1 2 3

Les statistiques, c’est comme le bikini :
ça donne des idées mais ça cache l’essentiel !

La bonne volonté n’a jamais remplacé le talent.

Quand on s’endort avec le cul qui gratte,
on se réveille avec les doigts qui puent.

Y’en a pour briller en société,
ils mangeraient du cirage.

Il est analphabète comme ses pieds.

Dieu a créé l’alcool pour que les femmes moches baisent quand même.

Un seul hêtre vous manque…
et tout est peuplier!

De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.

La Chine a ouvert ses portes.
Plus on est de fous, moins y’a de riz.

Le travail, c’est bien une maladie,
puisqu’il y a une médecine du travail.

C’est pas dur la politique comme métier ! Tu fais cinq ans de droit et tout le reste c’est de travers.

Quand on voit c’qu’on voit, puis qu’on entend c’qu’on entend,
on a raison d’penser c’qu’on pense.

Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer.

Mesdames, un conseil. Si vous cherchez un homme beau, riche et intelligent…
prenez-en trois!

Se rendre à la page : 1 2 3