Coluche

Se rendre à la page : 1 2 3

Il est analphabète comme ses pieds.

La Chine a ouvert ses portes.
Plus on est de fous, moins y’a de riz.

La bonne volonté n’a jamais remplacé le talent.

Quand on voit c’qu’on voit, puis qu’on entend c’qu’on entend,
on a raison d’penser c’qu’on pense.

Pour critiquer les gens il faut les connaître,
et pour les connaître, il faut les aimer.

J’aime pas les pauvres,
ils ne pensent qu’à l’argent.

Vous devriez visiter Anvers,
rien que pour l’endroit

Le plus dur pour les hommes politiques, c’est d’avoir la mémoire qu’il faut pour se souvenir de ce qu’il ne faut pas dire.

Pour qu’un écologiste soit élu président,
il faudrait que les arbres votent.

L’intelligence, c’est pas sorcier,
il suffit de penser à une connerie et de dire l’inverse

J’arrêterai de faire de la politique
quand les politiciens arrêteront de nous faire rire !

Le travail, c’est bien une maladie,
puisqu’il y a une médecine du travail.

Se pencher sur son passé,
c’est risquer de tomber dans l’oubli.

Un seul hêtre vous manque…
et tout est peuplier!

Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer.

Se rendre à la page : 1 2 3